Environmental Initiatives

Media Inquiries

If you are a journalist and would like additional information, please visit the Media Contacts page.

Media Contacts

Subscribe to News Feeds

Pew offers news delivered to your desktop via RSS feed. Subscribing is easy. To learn more or get started, follow the link below.

Subscribe to News Feeds

For The Record

When Pew’s work is questioned or criticized we respond through letters to the editor or op-eds.

Read Pew's Responses

Les gouvernements sont prêts à s’attaquer au commerce international des requins

Press Release

Press Photos

shrk-cites-white-tip-180-RC.jpg

Contacts

Rachel Brittin, 202.540.6312, rbrittin@pewtrusts.org
Jo Benn, 202.247.5823, jbenn@pewtrusts.org

Sept espèces de requins et de raies manta vulnérables font maintenant l’objet d’une demande de protection déposée par 35 pays, à prendre en compte l’an prochain, en vertu d’un traité international destiné à réglementer le commerce des espèces sauvages.

Les gouvernements ont respecté le délai de réponse fixé à aujourd’hui et ont soumis leurs propositions en prévision de la réunion de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), qui doit avoir lieu en mars 2013. Les recommandations portent, entre autres, sur les requins-taupes et les requins océaniques, trois espèces de requins-marteaux, et deux types de raies manta. Depuis près de 40 ans, la CITES protège des milliers de plantes et d’animaux contre leur surexploitation dans le cadre du commerce international, et le traité est largement considéré comme étant l’un des accords internationaux en matière de conservation mis en application avec les meilleurs résultats.

« Nous félicitons les gouvernements du Brésil, des Comores, de la Colombie, du Costa Rica, de la Croatie, de l’Équateur, les États-Unis, le Mexique l’Égypte, de l’Union européenne et du Honduras pour leur rôle de premier plan et leur engagement en faveur de la conservation des requins, et nous prions instamment la communauté mondiale de se joindre à leur appel pour finalement fournir la protection essentielle dont doivent bénéficier ces espèces de requins vulnérables dans le cadre du commerce international », a déclaré Susan Lieberman, directrice de la politique internationale de Pew Environment Group.

Les 176 membres de la CITES analyseront ces propositions avant le vote final à Bangkok en mars 2013.

« Les pays ne peuvent pas continuer à demeurer des observateurs, tandis que ces requins et ces raies sont amenés au bord de l’extinction ; des mesures doivent être mises en place dès maintenant pour réglementer le commerce international de ces espèces », a ajouté Elizabeth Wilson, responsable de la conservation des requins à Pew Environment Group. « Il ne s’agit pas seulement des requins ; il s’agit de conserver les océans du monde en bonne santé. La CITES a la chance de contribuer à sauver ces espèces à Bangkok. »

NOTES DE L’ÉDITEUR :

  • Le secrétariat CITES demande que les pays envoient une lettre mentionnant leur soumission de proposition pour une liste CITES d’ici le 4 octobre, le cachet de la poste faisant foi. Plusieurs jours, voire une semaine, pourraient être nécessaires avant que la liste complète soit finale, ce qui laisse présumer que des propositions et des co-sponsors supplémentaires restent encore à venir.L’Introduction en provenance de la merEnglishEspañolFrançais
  • Requins-marteaux halicornes (Sphyrna lewini) : ces requins vivent le long des côtes dans les eaux chaudes et tempérées des océans Atlantique, Pacifique et Indien. La proposition de les inscrire à l’Annexe II de la CITES présentée par le Brésil, le Costa Rica, le Mexique, la Colombie, l’Équateur, l’Union européenne et le Honduras permettrait de protéger également le grand requin-marteau lisse car les ailerons de ces trois espèces ne peuvent pas être différenciés. Les requins-marteaux sont principalement vendus pour leurs ailerons, qui présentent un intérêt commercial. Les requins-marteaux halicornes sont classifiés sur la Liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en tant qu’espèce en danger à l’échelle mondiale.EnglishEspañol | Français
  • Requin-taupe commun (Lamna nasus) : requin côtier (et plus petit cousin du grand requin blanc) qui s’aventure dans les eaux internationales, le requin-taupe commun vit dans les eaux froides à tempérées du monde entier. Proposé pour être inscrit à l’Annexe II par le Brésil, les Comores, la Croatie, l’Égypte et les 27 États membres de l’Union européenne, le requin-taupe commun est vendu en grande quantité pour sa chair et ses ailerons. Les populations de requin-taupe commun ont été largement décimées dans le monde entier, et la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN les classe comme « Vulnérables » au niveau mondial et « En danger critique d’extinction » dans une partie de leur habitat.EnglishEspañol | Français
  • Requin océanique (Carcharhinus longimanus) : le requin océanique est une espèce de haute mer avec une pointe blanche distinctive sur son aileron dorsal. Proposé pour être inscrit à l’Annexe II par le Brésil,  les États-Unis, et la Colombie, il est principalement vendu pour ses ailerons, qui présentent un intérêt commercial. Le requin océanique est inscrit sur la Liste rouge de l’UICN des espèces menacées en tant qu’espèce « En danger critique d’extinction » dans l’océan Atlantique Nord-Ouest et Central, et « Vulnérable » dans le monde entier.EnglishEspañol | Français
  • Raie manta : il existe deux espèces de raies manta : la raie manta pélagique (Manta birostris), que l’on trouve dans toutes les eaux tropicales et subtropicales du globe, et la raie manta résidentielle (Manta alfredi), qui évolue dans les eaux tropicales et tempérées de par le monde. Proposée pour être inscrite à l’Annexe II par le Brésil, l’Équateur et la Colombie, elle est largement vendue pour ses opercules qui seraient utilisés dans les produits médicinaux asiatiques. Les raies manta sont classées sur la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN dans la catégorie « Vulnérable » à l’échelle mondiale. EnglishEspañol | Français
  • Les listes de l’Annexe II de la CITES peuvent remplir une fonction essentielle pour la conservation des populations mondiales de requins en contribuant à assurer que leur commerce international respecte les critères de durabilité et les normes juridiques concernés. La CITES fournit des avantages uniques qui complètent et renforcent les mesures de conservation et de gestion limitées adoptées par quelques organisations de gestion des pêcheries régionales, et les réglementations définies par des pays individuels. 
  • Traditionnellement, la CITES s’est concentrée sur les espèces terrestres mais, au cours des dernières années, la demande de protection d’espèces marines s’accentue. Les espèces de requins actuellement protégées englobent le requin baleine, le requin pèlerin, le grand requin blanc et le requin scie. Nouvelles inscriptions de requins à l’Annexe IIIEnglish | EspañolFrançais     
 

Related News and Resources

  • Pew Praises Ratification of Treaty to Fight Illegal Fishing Worldwide

    • Press Release
    • Apr 03, 2014
    The United States Senate on April 3 took a strong stand in the global fight against illegal fishing by ratifying a treaty that will prevent illegally caught fish from entering the market through ports around the world. The treaty, called the Port State Measures Agreement, or PSMA, also would empower port officials to prohibit foreign vessels that are suspected of illegal activity from receiving port services and access. By cutting off market access for illegally caught fish, the treaty will erode the profit incentive that drives the activity.

    More

  • U.N. Secretary-General Calls for Support for Ocean Protection

    • Other Resource
    • Apr 02, 2014
    United Nations Secretary-General Ban Ki-moon issued a statement today supporting reversal of the degradation of the marine environment and calling attention to an important series of U.N. meetings aimed at protecting high seas biodiversity

    More

  • Protecting the High Seas From Peril

    • Other Resource
    • Apr 01, 2014
    All the activity in the open ocean raises questions about who is monitoring and managing the ocean’s long-term health. As of now, the job is vacant, which is why delegates from around the world are at the United Nations in New York City this week.

    More

  • Climate Change Taking Toll on the Ocean

    • Other Resource
    • Mar 31, 2014
    A United Nations panel released its latest assessment of the impact of climate change on the world’s environment, focusing on issues such as food supply and economic security.

    More

  • Pew Talks High Seas Governance at World Ocean Summit

    • Other Resource
    • Mar 27, 2014
    Three hundred global leaders from government, business, philanthropy, academia, and nongovernmental organizations gathered in Half Moon Bay, CA, in late February to discuss how best to protect our global ocean and its resources.

    More

  • EU Bans Fish Imports from 3 Countries

    • Press Release
    • Mar 24, 2014
    Today the Environmental Justice Foundation, Oceana, The Pew Charitable Trusts, and WWF welcome a decision by the European Union Fisheries Council, comprising all 28 fisheries ministers, to ban the importation of fish from Belize, Cambodia, and Guinea for their failure to cooperate in fighting illegal, unreported, and unregulated, or IUU, fishing.

    More

  • Documentary on Illegal Fishing to Premiere at D.C. Environmental Film Fest

    • Other Resource
    • Mar 17, 2014
    For decades, the azure waters of the Indian Ocean have served as a virtual safe house for fishermen engaged in large-scale illegal operations. These suspected criminals have roamed the waters off East Africa, helping themselves to a valuable natural resource with little regard for fishing laws. Throughout the developing world, but especially in Africa, illegal fishing has wreaked widespread economic, environmental, and social harm, accounting for a global catch worth up to $23.5 billion annually.

    More

  • Pew Awards Shark Scientist Demian Chapman the 2014 Fellowship in Marine Conservation

    • Press Release
    • Mar 12, 2014
    Demian Chapman, Ph.D., a scientist with Stony Brook University’s School of Marine and Atmospheric Science, has been awarded a 2014 Pew fellowship in marine conservation for a new research project to determine how recently enacted international regulations affect the trade in the fins of protected shark species. Sharks have been heavily fished to supply the international fin trade, depriving marine ecosystems of some of their most important top predators and endangering species dependent on them.

    More

  • Pew Awards Scientist Hoyt Peckham the 2014 Fellowship in Marine Conservation

    • Press Release
    • Mar 12, 2014
    Hoyt Peckham, Ph.D., a pioneer of incentivizing artisanal fishing to advance marine stewardship based in La Paz, México, has been awarded a 2014 Pew fellowship in marine conservation to expand on his work on incentivizing sustainable fishing along the coast of Northwest Mexico to other communities in the region and around the world. Peckham is working with local fishers and their cooperatives to restore value in their fisheries, reinforcing their sustainability practices by increasing demand for their seafood.

    More

  • Pew Awards Malaysian Mammal Scientist the 2014 Fellowship in Marine Conservation

    • Press Release
    • Mar 12, 2014
    Louisa Shobhini Ponnampalam, Ph.D., a scientist with the University of Malaya in Kuala Lumpur, Malaysia, and co-founder of grassroots NGO, The MareCet Research Organization, has been awarded a 2014 Pew Fellowship in Marine Conservation to conduct new research on the country’s population of dugongs, a large coastal marine mammal that resembles the manatee.

    More

  • Pew Awards Chilean Scientist Stefan Gelcich the 2014 Fellowship in Marine Conservation

    • Press Release
    • Mar 12, 2014
    Stefan Gelcich, Ph.D., an assistant professor at the Pontifica Universidad Catolica de Chile has been awarded a 2014 Pew fellowship in marine conservation for a new project that will examine the social and ecological incentives that enable territorial fishing within no-take zones along the Chilean coast. He will explore this mix of marine protected areas and territorial user rights fisheries, known as TURFs, as a strategy for the long-term preservation of ocean resources and sustainability.

    More

  • U.S. Senate Panel Advances Agreements to Fight Illegal Fishing

    • Other Resource
    • Mar 11, 2014
    The Foreign Relations Committee approved four fisheries agreements, including the Port State Measures Agreement, or PSMA, which would strengthen inspections and controls in ports worldwide.

    More

  • Flame Retardant Penguins?

    • Other Resource
    • Feb 26, 2014
    Antarctica and the Southern Ocean that surrounds it are considered to be among the last pristine places in the world. But new research shows that some of the continent’s birds and fish are being contaminated by a pollutant normally found in metropolitan rivers.

    More

  • Pacific Countries Prepare to Enforce Historic Shark Protections

    • Other Resource
    • Feb 04, 2014
    In seven months, more than 170 countries will start enforcing trade protections to help save several shark species from extinction. Next week, preparation in the Pacific region begins in earnest.

    More

  • Arctic Standards: Recommendations on Oil Spill Prevention, Response, and Safety in the U.S. Arctic Ocean

    • Other Resource
    • Jan 28, 2014
    The Pew Charitable Trusts is not opposed to offshore drilling, but a balance must be achieved between responsible energy development and protection of the environment. World-leading Arctic standards should be put in place for safety and for oil spill prevention and response in this extreme, remote, and vulnerable ecosystem.

    More

See more...

X
Sign In

Member Sign In

Forgot Password?
Submit Not a Member? Join!
X

Forgot Password?

Send Password Not a Member? Join!
X

Change Password

X
(All Fields are required)
Send Message
Share this on: